le Coeur et l’Intestin Grêle

Comme le lapin d’Alice… « Je suis en retard, en retard ! »
C’est l’été en chine depuis le 6 mai jusqu’au 7 août…

En Médecine Traditionnelle Chinoise, les saisons ont une grande importance puisqu’elles sont reliées à plusieurs éléments qui auront un impact sur le corps.

L’été, en Chine, correspond à l’élément Feu. L’été est Yang.

Il est caractérisé par un mouvement d’expansion, vers l’extérieur. Il est aussi un moment de pause dans notre quotidien. Et c’est bien cette énergie yang qui nous animent durant cette saison de l’été et qui nous entraîne au rire, à danser, à communiquer avec les autres, que ce soit avec ses amis, sa famille ou lors d’événements culturels et musicaux qui ponctuent cette saison estivale. C’est la joie, la jouissance dans le sens du plaisir, les émotions et les passions.

Le rire et la parole sont des expressions de l’énergie Feu de l’été. Ce type de joie nourrit notre cœur alors que la joie bruyante ou exagérée fatigue notre cœur. Car sur un plan énergétique, l’été est associé aux excès émotionnels et à notre difficulté à garder notre sang « froid ». L’irascibilité, l’agitation, la surexcitation dénote un déséquilibre de l’élément Feu en excès.

Même si l’énergie de l’été nous incline à la pleine activité et à l’expansion, cela n’empêche que le soleil de l’été peut aussi s’avérer lourd et écrasant. L’été nous oblige donc parfois à l’immobilité pour ne pas nous affaiblir et à profiter des vacances reposantes.

Le rôle du cœur et de l’intestin grêle

Le Cœur, « le contrôleur suprême » du corps joue un rôle primordial sur le bien-être d’un individu.
Selon la MTC le cœur représente symboliquement « l’empereur » ou le « Grand Yang » et tous les autres organes (y compris les poumons, l’estomac, les reins et le foie) sont sous ses ordres.

L’Intestin Grêle (le douanier ou le conseiller personnel de l’empereur) est d’assimiler les aliments et de diriger ceux qui sont « purs » vers la Rate, et ceux qui sont « impurs » vers le gros intestin. Il participe donc à la transformation de « la nourriture ». On peut même dire que sur le plan psychologique le méridien grêle nous aide à différencier le BIEN du MAL, par exemple le bien du mal qui vient des relations toxiques.

Que faire face à une forte chaleur ?

Je suis là tout l’été pour soulager vos jambes lourdes et vos troubles circulatoires par la réflexologie et l’utilisation d’une synergie (recette) drainante à base d’huiles végétales et d’huiles essentielles.
La réflexologie soulage rapidement dès la 1ère séance.
En quelques séances, le résultat est visible, l’œdème s’est réduit, la sensation de jambes lourdes s’est envolée.

Annonce complète, suivez le lien PASSEZ L’ETE LES JAMBES, LE COEUR ET L’ESPRIT LEGERS !

Face à une forte chaleur et à la transpiration, on aurait tendance à boire et manger froid ainsi que d’utiliser la climatisation pour se rafraîchir mais ce sont justement les choses qu’il ne faut pas faire.
Ainsi boire et manger froid satisferont certes nos désirs mais pas notre corps qui sera affaiblit par des attaques de froid et des diarrhées; le corps étant à 37,4 degrés, il devra utiliser plus de Qi et de sang pour le réchauffer et sera ainsi fatigué.
En été, il faut donc protéger le cœur, la rate et l’estomac.

La climatisation rafraîchit et fait du bien mais si le système immunitaire est faible c’est le rhume d’été qui arrive au grand galop.
L’astuce est de préférer l’éventail à la climatisation.

Bonne nouvelle, l’été est une bonne saison pour traiter beaucoup de maladies chroniques par le sport modéré comme la marche rapide pour réveiller vos capacités naturelles d’auto-guérison et transpirer pour évacuer toxines et chaleur. Attention à la transpiration excessive lors de sports extrêmes ou trop prolongés, car une trop grande perte de transpiration va affaiblir le corps.

Le Yang et la chaleur montent dans la nature mais aussi dans le corps humain, il y a une tendance naturelle à l’extériorisation, mais aussi à l’excitation et aux colères, vous pouvez donc pratiquer, la méditation, la sieste (20 mn max) pour apaiser l’esprit et faire face à l’été avec plus de sérénité ou marcher pieds nus et vous reconnecter à la nature.

Modifiez votre alimentation
Le fruit star de l’été est la pastèque : gorgé d’eau, il vous réhydrate sans trop sucrer votre organisme et vous rafraîchit.
Pensez à sortir vos fruits et crudités du frigo quelques heures avant de les consommer ou de les laisser à température ambiante : le corps perd beaucoup trop d’énergie à réchauffer les aliments pour pouvoir les digérer.

Si vous êtes en excès de Feu : votre visage est rouge, vous êtes en hyperactivité, vous transpirez beaucoup, peut être avez-vous un peu d’hypertension… Dans ce cas, vous pouvez diminuer ou arrêter à cette saison les excitants (café, alcool, tabac…) et éviter les aliments yang du Feu : viande rouge, mouton, épices, blé.

A l’inverse, si vous êtes en vide de Feu, vous pouvez avoir facilement froid, peut être avez-vous une petite tension, des palpitations, vous êtes timide, émotif, angoissé…Dans ce cas, privilégiez les aliments qui tonifient l’élément Cœur comme le mouton, le blé, l’endive, le cresson, l’échalote, la mâche, le café, le chocolat noir et les épices.

Pensez à bien vous hydrater, régulièrement et avec de l’eau à température ambiante.

Évitez les coups de soleil
La peau capte les rayons ultraviolets du soleil, créant de la vitamine D, qui passe ensuite par le foie puis par les reins pour aider la fixation du calcium dans les os. C’est en été que les reins profitent de la chaleur du soleil pour recharger leurs batteries afin de renforcer les os, les dents et les moelles.
La chaleur, les rayons du soleil…oui, les coups de soleil, non !

Respectez votre repos
La chaleur écrasante impose au corps un ralenti nécessaire pour récupérer (surtout après le repas), écoutez-vous !
La joie tranquille du Feu n’est pas dans l’excès d’activité mais dans l’équilibre entre le partage, l’extérieur, et le repos du corps et de l’esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code